Carte de la Barbarie, la Nigrita et de la Guinée

Description

Jusqu'à la Renaissance, la connaissance européenne de l'Afrique était en grande partie limitée à la Méditerranée et aux zones côtières. Il était également encore fortement influencé par les sources classiques. Entre 1570 et 1670, les Hollandais, qui dominaient la cartographie européenne à l'époque, commencèrent à traduire les rapports de capitaines de marine marchande portugais, ainsi que des sources antérieures d'Afrique du Nord, afin d'élargir leur connaissance du continent. À la fin du 17ème et au début du 18ème siècle, l'Académie royale des sciences française relança l'établissement d'une carte de l'Afrique. Cette carte du 18ème siècle par Guillaume de l'Isle, l'un des cartographes de l'Académie, est l'une des représentations les plus "scientifiques", du nord et de l'ouest de l'Afrique à l'époque. De l'Isle fit presque certainement appel aux compilations néerlandaises de sources classiques arabes et portugaises. Il essaya également de présenter les informations obtenues dans des récits plus récents de Jésuites et d'autres missionnaires sur des quadrillages mesurant la latitude et la longitude. La carte de De l'Isle fournit ainsi une interprétation à la fois des réseaux de commerce côtiers et des terres intérieures connues sous le nom de "Nigritia". La cartographie demeura néanmoins une entreprise spéculative, comme on peut le voir dans certaines des remarques sur la carte, par exemple, "Certains pensent que le fleuve Niger est un bras du Nil et c'est la raison pour laquelle ils l' appellent le Nil des Nègres".

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Chez l'auteur sur le Quai de l'Horloge à l'Aigle d'Or, Paris

Titre dans la langue d'origine

Carte de la Barbarie, de la Nigritie, et de la Guinée

Lieu

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

carte gravée colorée main, 51 x 61 cm

Notes

  • Échelle approximative 1:9 150 000

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 29 septembre 2014