Recueil d'examens de l'administration publique de la famille Qi de Shouyang

Description

Ce recueil manuscrit d'essais et de poèmes, réalisé par 12 membres de la famille Qi et couvrant plusieurs générations, fut écrit alors que ceux-ci rivalisaient pour les diplômes ju ren et jin shi. Il fut compilé par Qi Junzao (1793–1866), fonctionnaire et poète originaire de Shouyang, dans la province du Shanxi. Qi Junzao, le cinquième fils de Qi Yunshi, historien, grandit à Pékin mais retourna à Shouyang après l'exil de son père. Qi Junzao obtint le diplôme provincial ju ren en 1810 et le diplôme jin shi en 1814. Il servit à la bibliothèque impériale, puis officia en tant qu'examinateur et examinateur en chef des examens de l'administration publique. En 1837, il devint vice-président du Bureau de guerre. À la fin des années 1840, il était chargé de la défense côtière et de l'interdiction de l'opium dans la province du Fujian lorsque les Britanniques attaquèrent les ports pendant la guerre de l'opium entre 1840 et 1842. La nomination de Qi en tant que grand secrétaire en 1851 fut le point culminant de sa carrière. En 1852, il fut honoré du titre de grand gardien de l'héritier présomptif. Il obtint l'autorisation de prendre sa retraite en 1855, mais il fut rappelé à la cour pour être l'un des quatre tuteurs du jeune empereur Tongzhi (règne : 1862–1874). Qi Junzao servit en tout auprès de quatre empereurs. Son nom fut inscrit au temple des hommes d'État éminents. Les nombreuses impressions de sceaux et le contenu de ce recueil laissent à penser que celui-ci fut constitué en 1854 environ ou ultérieurement, par Qi lui-même ou à sa demande.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Chine

Langue

Titre dans la langue d'origine

壽陽祁氏試卷彙鈔

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

1 juan en 1 volume

Notes

  • Édition manuscrite

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 24 mai 2017