Notes ponctuelles de Lü Wancun imprimées à l'atelier Tian Gai Lou

Description

Le commentateur de ce recueil, Lü Liuliang (de son nom officiel Lü Wancun, 1629–1683) naquit à Chongde, dans la province du Zhejiang, et vécut à la fin de la dynastie Ming et au début de la dynastie Qing. Sa grand-mère était un membre de la famille impériale Ming. À l'âge de huit ans, Lü Liuliang avait déjà écrit des essais dans le style approuvé. Il obtint le diplôme ju ren, mais se retira en raison de son opposition au régime mandchou. Il devint professeur et ajouta souvent des commentaires aux essais de ses étudiants. Ses ouvrages sur les essais en huit parties (style d'écriture d'essai dont la maîtrise devait être acquise pour réussir les examens impériaux au cours des dynasties Ming et Qing) furent populaires parmi les gens de lettres au début de la dynastie Qing. Lü Liuliang fut également un adepte du néoconfucianisme. Dans ses œuvres, il exprima sa position concernant les rangs officiels décidés par les examinateurs, ajoutant des commentaires peu flatteurs sur les règles barbares appliquées en Chine. Dans l'un de ses essais, il accusa la corruption des fonctionnaires d'être la véritable raison pour laquelle les examens de l'administration publique échouaient dans l'évaluation juste du talent des candidats. Après sa mort, une fois ses sentiments antimandchous révélés, son corps et celui de son fils furent exhumés et démembrés, et son petit-fils fut exilé à la frontière du nord de la Mandchourie. Ses écrits furent brûlés et la liste officielle des livres bannis comptait 46 de ses ouvrages. Toutefois, certaines œuvres survécurent et furent réimprimées par la suite sous la dynastie Qing. La Bibliothèque du Congrès détient deux éditions de ce même titre, mais avec un contenu différent. Ce recueil d'essais d'examen est composé de 17 volumes. Les essais furent sélectionnés parmi 926 examens de l'administration publique entre 1646 et 1673, et fournis avec les commentaires de Lü Liuliang, d'abord en association avec Lu Wenruo, un ami de la même ville, puis de sa main après la mort de Lu. Les documents sont regroupés en Si shu (Quatre livres), dans l'ordre suivant : La grande étude, Les analectes de Confucius, L'invariable milieu et Mencius. Les archives sélectionnées incluent des examens civils provinciaux et métropolitains. Les deux préfaces, datées de 1678, furent écrites par Cao Du et le fils de Lü Liuliang, Lü Gongzhong, qui contribua fortement à la réimpression du livre en 1678.

Date de création

Informations d'édition

Chine

Langue

Titre dans la langue d'origine

晚村天蓋樓偶評

Type d'élément

Description matérielle

17 volumes

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 3 mai 2013