Édition manuscrite d'Histoire d'amour de la chambre ouest, en langue mandchoue et chinoise

Description

Il s'agit d'une édition manuscrite de la pièce populaire Xi xiang ji (Histoire d'amour de la chambre ouest) de Wang Shifu (1250-1307 environ), un dramaturge de la dynastie Yuan au sujet duquel on sait peu de choses. Quatorze pièces lui sont attribuées, dont seulement trois existent toujours. La plus connue et la plus populaire est sans doute celle-ci, qui a été écrite sous la forme d'un drame poétique appelé za ju , populaire pendant la dynastie Yuan. Basé sur un roman de la dynastie Tang intitulé Yingying zhuan (Histoire de Yingying), le drame raconte une histoire d'amour tragique entre un érudit du nom de Zhang et une jeune fille nommée Cui Yingying. L'amour est facilité par la servante de la jeune fille, Hongniang. Après son départ pour la capitale, Zhang passe l'examen impérial et reçoit un diplôme de haut niveau, avant d'abandonner Yingying. La pièce reflète la tradition linguistique de la poésie fine des dynasties Tang et Song, mais intègre aussi le langage populaire de l'époque. La pièce eut ultérieurement une grande influence sur les œuvres littéraires de fiction et de drame avec l'amour pour sujet, et sur des œuvres populaires telles que Le pavillon des pivoines et Le rêve de la chambre rouge. La première édition imprimée du drame, à la fois en langue mandchoue et chinoise, date de 1710 et fait partie de la collection de la Bibliothèque nationale de Chine. Cette édition, de quatre juan en quatre volumes, date de la trentième année de la période Qianlong (1765). C'est probablement une copie manuscrite de la version imprimée.

Dernière mise à jour : 27 janvier 2014