Écrits de l'école orthodoxe

Description

Wen zhang zheng zong (Écrits de l'école orthodoxe) est une œuvre incomplète de la dynastie Song, composée des juan 4, 10, 13 et 15, les parties subsistantes d'une compilation à l'origine en 24 juan. Il s'agit d'une anthologie d'écrits pratiques et de documents officiels. Les articles furent sélectionnés selon les standards littéraires, philosophiques et politiques des auteurs, tels que l'accent sur le rationalisme, l'utilisation de notations correctes, la poursuite de l'élégance, le respect des anciens, l'éthique morale, etc. L'auteur, Zhen Dexiu (1178-1235), originaire de Pucheng, dans la province du Fujian, changea son nom de famille Shen en Zhen afin d'éviter d'utiliser le même nom que l'empereur Xiaozong qui régna de 1163 à 1189. Zhen Dexiu était un célèbre homme politique et écrivain de renom qui, avec Wei Liaoweng, fut l'un des deux promoteurs du néo-confucianisme de la dynastie des Song du Sud (1127-1279). Descendant de Zhu Xi, le fondateur du néo-confucianisme, Zhen développa davantage le néo-confucianisme et étendit son influence. En combinant les doctrines du bouddhisme et du taoïsme avec le néo-confucianisme, et en exprimant ses pensées sur l'amélioration de la personnalité et l'administration du pays, il adapta le néo-confucianisme à l'époque et réussit à en faire la philosophie dominante de la dynastie Song. Ce livre incarne la conception littéraire du néo-confucianisme et reflète la pensée littéraire principale de son époque. Il influença profondément la littérature chinoise pendant les générations suivantes. Pour ce travail, Zhen sélectionna un grand nombre de documents officiels datant de la période Chunqiu (770-476 av. J.-C) qu'il annota en tant que guides pour la postérité. Ces documents officiels furent des outils importants dans la vie politique, évoluant au fil du temps, avec des types et formats plus variés. Zhen considérait les documents de la période Chunqiu comme simples, directs et riches en contenu, et les édits impériaux de la dynastie Han (206 av. J.-C -220 apr. J.-C) comme brefs, simples et empreints de sympathie pour le peuple.

Dernière mise à jour : 26 avril 2017