Étude sur les dynasties légitimes et illégitimes dans l'histoire

Description

Cet ouvrage, en quatre juan et quatre volumes, est une édition manuscrite sans préfaces ni postfaces. L'auteur, Shen Defu (1578-1642), vécut durant la dynastie Ming. Originaire de Jiaxing dans la province du Zhejiang, Shen était surtout connu pour ses œuvres littéraires. Il reçut le diplôme de ju ren en 1618. L'année suivante, il passa l'examen organisé par le Bureau des rites (pour le diplôme de jin shi), mais il échoua. Shen consacrait son temps à son écriture et son œuvre principale, Wanli ye huo bian (Notes diverses sur les dynasties jusqu'à l'ère Wanli), fut achevée en 1606-1607. Après son échec à l'examen, il rentra chez lui et compila ce supplément à son ouvrage antérieur. Le supplément est une histoire des dynasties, commençant par la dynastie des Jin occidentaux (265–316) et se terminant par la dynastie Sui (581-618). Cet ouvrage fut publié à titre posthume. Certaines persécutions officielles des auteurs de l'époque étaient liées au tabou de citation qui interdisait de dire ou d'écrire les prénoms de personnes haut placées en Chine, comme les empereurs. Étant donné que cet ouvrage comporte l'utilisation du nom généralement tabou de Kangxi (qui régna de 1662 à 1722), on peut supposer qu'il fut publié avant l'ère Kangxi. Le titre de l'œuvre se réfère à la théorie historiquement répandue de légitimisme en Chine, la doctrine de la légitimité du régime reposant sur le mandat du Ciel qui eut une profonde influence sur l'historiographie de la Chine ancienne.

Langue

Titre dans la langue d'origine

歷代正閏考

Type d'élément

Description matérielle

4 juan, 4 volumes

Notes

  • Copie manuscrite

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 3 décembre 2013