La guerre des munitions. Comment la Grande-Bretagne a mobilisé ses industries

Description

Cette affiche de 1917, qui comporte 14 vignettes sur l'industrie de l'armement et les forces armées britanniques, fournit des informations détaillées relatives à la mobilisation des ressources humaines et industrielles nationales de la Grande-Bretagne pendant la Première Guerre mondiale. Elle indique que « 2,5 millions de personnes sont engagées au service du gouvernement dans la production d'armements, et [que] près d'un demi-million sont des femmes ». Les chiffres témoignent des fortes augmentations de la fabrication de bombes, de mitrailleuses, de munitions et d'armes lourdes, et du volume de l'arsenal national. L'affiche donne également des informations sur la croissance et la taille des effectifs des forces armées : « En 1914, l'armée britannique comptait 275 000 militaires. Depuis le début de la guerre, plus de cinq millions d'hommes se sont engagés dans les forces de la Couronne ». Le texte affirme au sujet de la marine : « En termes de munition, le nombre de travailleurs nécessaires pour équiper un marin est environ huit fois plus élevé que pour un soldat. Depuis que la guerre a éclaté, le personnel de la marine britannique est passé de 146 000 hommes à 350 000 ». L'affiche rend un hommage particulier à la « grande armée industrielle » du pays, déclarant que « les ateliers britanniques sont en guerre, et [qu'] ils ne connaîtront pas de trêve tant que la victoire ne sera pas assurée ».

Dernière mise à jour : 11 septembre 2017