Symboles de la liberté et de l'humanité. La Croix-Rouge, la mère de toutes les nations

Description

Cette affiche en langue portugaise fait partie d'une série, publiée par la Croix-Rouge américaine durant la Première Guerre mondiale, présentant les drapeaux des pays alliés ou associés aux États-Unis dans la guerre. Deux infirmières de la Croix-Rouge y sont illustrées. L'une d'entre elles est une représentation de la Vierge, qui semble bercer dans ses bras un soldat blessé sur une civière, entre les drapeaux du Brésil et des États-Unis. Le titre indique : « Symbolos da liberdade y da humanidade. A Crux Vermelha, Mãe de todas as nacões » (Symboles de la liberté et de l'humanité. La Croix-Rouge, la mère de toutes les nations »). Le Brésil fut le seul pays d'Amérique du Sud à déclarer la guerre à l'Allemagne et le seul d'Amérique latine à participer militairement à la Première Guerre mondiale. Comme les États-Unis, le Brésil appliqua initialement une politique stricte de neutralité dans le conflit opposant les Alliés et les Empires centraux. Le pays entra toutefois en guerre aux côtés des Alliés en octobre 1917, à la suite d'attaques sur des navires marchands brésiliens par les sous-marins allemands. L'armée brésilienne n'envoya pas de troupes en Europe, mais la marine aida à patrouiller l'Atlantique Sud pour détecter les sous-marins allemands. Le Brésil fut également un fournisseur important de marchandises pour les Alliés pendant la guerre.

Dernière mise à jour : 4 mai 2017