Verdun. La route vers la cantine de la YMCA

Description

Le 21 février 1916, l'Allemagne lança une attaque sur la ville fortifiée française de Verdun, marquant le début de la bataille la plus longue et la plus sanglante de la Première Guerre mondiale. Initialement, les défenses françaises cédèrent du terrain et, le 25 février, les Allemands capturèrent le fort extérieur de Douaumont. Le 6 juin, ils prirent un autre fort, à Vaux, mais ils ne parvinrent jamais à s'emparer de Verdun. La bataille se solda finalement par une impasse en décembre de la même année. Selon l'histoire officielle française de la guerre, les pertes totales pour la France au cours de cette bataille s'élevèrent à 377 231 victimes, dont 162 308 morts ou disparus. Les pertes côté allemand furent estimées à 337 000 victimes, avec plus de 100 000 morts ou disparus. Ces pertes stupéfiantes furent en partie le résultat de la stratégie adoptée par Erich von Falkenhayn, chef de l'état-major général allemand. Falkenhayn pensaient que l'Allemagne, avec sa population et ses réserves d'hommes supérieures en nombre, pouvait épuiser les forces françaises. Cette affiche est inspirée d'une esquisse dessinée par un membre du personnel de la YMCA (Union chrétienne de jeunes gens) britannique alors qu'il participait aux opérations de secours à Verdun. Elle représente une rue jonchée de débris et la destruction provoquée par les lourds barrages d'artillerie allemands.

Date de création

Informations d'édition

Paris

Langue

Titre dans la langue d'origine

Verdun, Road to Y.M.C.A. Canteen

Type d'élément

Description matérielle

1 tirage (affiche) : lithographie, couleur ; 102 x 75 centimètres

Références

  1. Niall Ferguson, The Pity of War (New York: Basic Books, 1999).
  2. Alistair Horne, The Price of Glory: Verdun, 1916 (New York: Penguin Books, 1993).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 17 novembre 2016