Voilà ce qui nous attend en Pologne ! Nous les fermiers, nous votons pour l'Allemagne !

Description

Après la défaite de l'Allemagne et de l'Autriche-Hongrie à la fin de la Première Guerre mondiale, les Alliés victorieux rétablirent un État polonais indépendant. Des différends éclatèrent entre l'Allemagne et la Pologne sur la démarcation des frontières et l'appropriation des régions habitées à la fois par des Polonais et des Allemands. Pour résoudre ces problèmes, les Alliés ordonnèrent plusieurs référendums populaires au cours desquels les votants devaient décider s'ils voulaient faire partie de l'Allemagne ou de la Pologne. Cette affiche de 1920 fut produite à Berlin pour la campagne visant à convaincre les votants des régions rurales de choisir l'Allemagne. Elle représente un fermier, privé de son cheval, guidant une charrue tirée par son épouse et son enfant. Le texte indique : « Voilà ce qui nous attend en Pologne ! Nous les fermiers, nous votons pour l'Allemagne ! ». À une époque où l'agriculture reposait presque entièrement sur les animaux de trait, notamment pour le labourage, l'image d'une famille amaigrie forcée de travailler la terre dans ces conditions envoyait un message fort aux votants. L'affiche fut réalisée par Fritz Gottfried Kirchbach (1888–1942), artiste allemand qui créa plusieurs œuvres mettant en garde les Allemands ethniques contre la misère qui les attendait s'ils devenaient des citoyens polonais.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Rotophot A.G., Berlin

Langue

Titre dans la langue d'origine

So würde es uns bei Polen erehen! Wir Bauern stimmen für Deutschland!

Type d'élément

Description matérielle

1 tirage (affiche) : lithographie, couleur ; 70 x 94 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 10 février 2014