La journée de la Roumanie

Description

Cette affiche de la Première Guerre mondiale, publiée à Londres par le Comité central pour les organisations patriotiques nationales, représente l'empereur Guillaume II d'Allemagne et le roi Ferdinand Ier de Roumanie se disputant alors qu'ils examinent une carte. Le texte indique : « Les deux forces. L'empereur : « Alors vous aussi, vous êtes contre moi ! Souvenez-vous, Hindenburg se bat à mes côtés ». Le roi de Roumanie : « Oui, mais la liberté et la justice se battent du mien ». La Roumanie fut d'abord neutre ou non belligérante, mais elle déclara la guerre à l'Autriche-Hongrie, principale alliée de l'Allemagne, le 27 août 1916. Un traité secret signé plus tôt le même mois avec les Alliés (la Grande-Bretagne, la France, la Russie et l'Italie) promettait à la Roumanie, en échange de son entrée en guerre, la Transylvanie, territoire qui faisait à l'époque partie de la Hongrie, mais qui était peuplé de millions de Roumains ethniques. Le 28 août, l'empereur remplaça Erich von Falkenhayn par Paul von Hindenburg à la tête de l'état-major général allemand, d'où la référence à Hindenburg dans le dialogue. La guerre prit une mauvaise tournure pour la Roumanie, qui fut envahie par les armées autrichiennes et allemandes, puis forcée d'abdiquer devant les Empires centraux en mai 1917. Toutefois, en vertu du traité de Trianon de 1920, signé entre les Alliés victorieux et la Hongrie, les Roumains reçurent le territoire longtemps convoité de la Transylvanie.

Informations d'édition

Comité central pour les organisations patriotiques nationales, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

Rumania's Day

Type d'élément

Description matérielle

1 tirage (affiche) : lithographie, couleur ; 75 x 49 centimètres

Références

  1. John Keegan, The First World War (New York: Alfred A. Knopf, 1999).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 12 février 2016