La paix de l'ennemi

Description

Sur cette affiche française de la Première Guerre mondiale, l'empereur Guillaume II d'Allemagne menace une femme (représentant la Roumanie) d'un poignard, alors qu'il lui montre le traité de paix et qu'il piétine un homme (représentant la Russie). À la fin de l'année 1917, après l'effondrement de l'armée russe et la prise de pouvoir par les communistes, le nouveau gouvernement russe signa un armistice favorable à l'Allemagne. Vaincue et isolée sur le front de l'Est, la Roumanie, alliée jadis de la Russie, n'eut d'autre choix que de conclure un armistice similaire avec les Allemands. Le texte de l'affiche dénonce les « annexions et indemnités » de la paix imposée par les Allemands, qui ruina et humilia la Russie avec une grande perte de territoire, et qui força la Roumanie à devenir une vassale des Allemands afin d'éviter sa partition par les alliés de l'Allemagne, la Bulgarie et l'Autriche-Hongrie. Le message lancé à la population française lasse de la guerre est sans équivoque : le combat doit continuer jusqu'à la victoire pour ne pas subir le même sort que la Roumanie et la Russie. L'affiche fut réalisée par Victor Émile Prouvé (1858–1943), peintre, sculpteur et graveur français actif durant le mouvement de l'art nouveau à la fin du XIXe siècle et au début du XXe.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Berger-Levrault, Paris

Type d'élément

Description matérielle

1 tirage (affiche) : lithographie (encre verte) ; 64 x 50 centimètres

Références

  1. Jeanne Giacomotti, “Prouvé, Victor (1858-1943),” Encyclopædia Universalis, http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-prouve/

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 24 mai 2017