L'Inde redonne à ses mutilés de guerre leur autonomie

Description

Cette affiche de 1919 fut créée pour une exposition de l'Institut de la Croix-Rouge pour les mutilés et les handicapés, ainsi que pour les non-voyants en Inde. Elle montre des scènes impliquant des anciens combattants de l'armée indienne, devenus handicapés lors de la Première Guerre mondiale et qui ont appris à être autonomes en travaillant dans la mécanique automobile et la menuiserie. L'École technique de la Reine Mary, visible sur l'affiche présentée ici, fut fondée en 1917 par Lady Marie Willingdon, épouse du gouverneur de la province de Bombay (aujourd'hui Mumbai), Lord Willingdon, pour aider les soldats indiens blessés pendant la guerre. L'armée indienne contribua considérablement à l'effort de guerre britannique. En effet, entre 1914 et 1918, elle recruta 826 868 combattants et 445 592 non-combattants pour défendre la cause des Alliés. Les troupes indiennes servirent en France, en Afrique orientale, en Mésopotamie (Irak actuel), en Égypte, en Grèce, mais également dans le golfe d'Aden et le golfe Persique. L'armée indienne envoya également des bataillons de travail en France et en Mésopotamie. Ses pertes furent officiellement estimées à 64 449 tués et 69 214 blessés. Les soldats furent recrutés dans toute l'Inde britannique, vaste territoire incluant l'Inde actuelle, le Pakistan, le Bangladesh et la Birmanie.

Dernière mise à jour : 16 octobre 2012