Emprunt national. Société Générale. Pour le suprême effort

Description

Cette affiche de la Première Guerre mondiale, réalisée au cours de la dernière année de ce conflit de quatre ans, montre un soldat français étranglant l'aigle impérial allemand. Le soldat a un air de détermination farouche, alors même que l'aigle lui mord la main. L'affiche demande aux citoyens de souscrire au dernier emprunt de guerre, qui permettrait de remporter la victoire. Comme dans tous les pays belligérants, la France se reposait largement sur la volonté des citoyens de prêter de l'argent au gouvernement en achetant des obligations de guerre. La France émit quatre emprunts de défense nationale au cours de la guerre, augmentant ainsi sa dette nationale de 32,8 milliards de francs en 1914 à 171,4 milliards à la fin 1918. À la fin de l'année 1917 et au début de l'année 1918, la population française était de plus en plus lasse de la guerre et appauvrie, si bien que des taux d'intérêt plus élevés, ainsi que de vastes campagnes de relations publiques étaient nécessaires pour vendre des obligations d'État. Cette affiche était commanditée par la Société Générale, grande banque française.

Date de création

Informations d'édition

Chaix, Paris

Titre dans la langue d'origine

Emprunt National. Société Générale. Pour le suprême effort

Type d'élément

Description matérielle

1 tirage (affiche) : lithographie, couleur ; 120 x 79 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 17 janvier 2017