Emblèmes de la liberté et de l'humanité. La Croix-Rouge, mère de toutes les nations

Description

Cette affiche en langue espagnole fait partie d'une série, publiée par la Croix-Rouge américaine durant la Première Guerre mondiale, présentant les drapeaux des pays alliés ou associés aux États-Unis dans la guerre. Deux infirmières de la Croix-Rouge y sont illustrées. L'une d'entre elles est une représentation de la Vierge, qui semble tenir dans les bras une civière, entre les drapeaux de la Bolivie et des États-Unis. Le titre indique : « Emblemas de la libertad y de la humanidad. La Cruz Roja, madre de todas las naciones » (Emblèmes de la liberté et de l'humanité. La Croix-Rouge, mère de toutes les nations). En 1916, un navire hollandais neutre transportant le ministre bolivien en Allemagne et sa famille fut torpillé par des sous-marins allemands. L'événement suscita un puissant sentiment antiallemand en Bolivie. Lorsque les États-Unis entrèrent en guerre en 1917, la Bolivie rompit les relations diplomatiques avec l'Allemagne en geste de solidarité. La Bolivie ne déclara pas la guerre et ne participa pas directement à la Première Guerre mondiale, mais l'économie bolivienne en bénéficia, car les exportations d'étain vers la Grande-Bretagne connurent un grand essor, soutenant la production d'armes et les autres besoins industriels.

Dernière mise à jour : 19 juillet 2017