3 heures du matin dans une station refuge de Londres

Description

Cette affiche, produite en Angleterre par un éditeur inconnu en 1915, montre une installation de la YMCA (Union chrétienne de jeunes gens) pour les soldats, avec des hommes dormant sur des canapés, des chaises et par terre, au milieu de la nuit. Soucieux du bien-être de ses collègues, George Williams, qui travaillait dans le commerce des tentures à Londres, fonda la première YMCA en 1844. Des YMCA furent établies dans d'autres villes britanniques dans les années 1840, et elles devinrent une organisation mondiale dans les années 1850. Pendant la Première Guerre mondiale, les YMCA fournirent des services de secours aux troupes dans des installations comme celle représentée ici. Dans les dix jours suivant la déclaration de guerre, la YMCA créa pas moins de 250 centres de repos au Royaume-Uni. Appelés « refuges » ou « stations refuges », les centres procuraient un confort de base et un semblant de foyer aux soldats, dont beaucoup étaient jeunes, issus de zones rurales et loin de chez eux pour la première fois. Ils offraient du thé, des sandwichs, des livres et un endroit où se reposer. Bon nombre des centres se trouvaient dans ou près des gares de chemin de fer ou d'autres endroits à travers lesquels un grand nombre de soldats passaient. Des centres YMCA furent également établis sur le front en France.

Illustrateur

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Angleterre

Langue

Titre dans la langue d'origine

3 A.M. in a London Station Hut

Type d'élément

Description matérielle

1 tirage (affiche) : lithographie, couleur ; 76 x 101 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 24 mai 2017