Deux années dans les Antilles françaises

Description

Lafcadio Hearn (1850–1904) est un écrivain international surtout connu pour ses ouvrages sur le Japon. Né sur l'île grecque de Leucade, fils d'un père irlandais et d'une mère grecque, il fut élevé en Angleterre, en Irlande et en France avant d'immigrer aux États-Unis à l'âge de 19 ans. Il vécut d'abord à Cincinnati où il décrocha un emploi de journaliste, puis déménagea à la Nouvelle-Orléans en 1877 où il écrivit pour plusieurs journaux. Ses écrits impressionnistes sur la ville attirèrent l'attention des éditeurs du magazine Harper, lesquels envoyèrent Hearn comme correspondant aux Antilles françaises en 1887. La première partie de ce livre est un compte-rendu du « séjour estival sous les tropiques » qui l'emmena de New York aux petites Antilles, avec des escales à Saint-Christophe, à la Dominique, en Martinique, à la Barbade, en Guyane, à la Trinité, à Grenade et à Sainte-Lucie. Hearn fut captivé par l'île de la Martinique, sous autorité française, et par ses habitants et il y vécut pendant deux ans. La deuxième partie de ce livre est composée de 14 croquis de l'île, tous avec des titres en français ou en créole. Cet ouvrage comprend des photographies, des dessins ainsi qu'une annexe qui traite de la musique martiniquaise en reproduisant la mélodie et les paroles de plusieurs chansons créoles. En 1890, l'année de publication de cet ouvrage, Hearn se rendit au Japon où il finit par s'installer. Il y épousa une japonaise et fut naturalisé Japonais.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Harper & Brothers, New York

Titre dans la langue d'origine

Two Years in the French West Indies

Type d'élément

Description matérielle

431 pages : frontispice, illustrations, planches ; 19 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 18 mai 2015