Un charmant combat de sumo

Description

Le terme ukiyo-e, littéralement « images du monde flottant », se rapporte à un genre d'illustrations japonaises très en vogue au cours de la période Edo (1600–1868). Comme le suggèrent les mots « monde flottant », qui prennent racine dans la vision du monde éphémère du bouddhisme, l'ukiyo-e capturait la dynamique changeante de la vie urbaine de l'époque. Bien qu'elles soient accessibles et satisfassent des goûts « communs », ces impressions présentent des détails artistiques et techniques remarquablement sophistiqués, avec des sujets allant des portraits de courtisanes et d'acteurs à la littérature classique. Les combats de sumo sont devenus un sport professionnel au début de la période Edo et constituaient un divertissement populaire dans les zones urbaines, de même que le Kabuki. Le développement des sumo-e coïncida avec la popularité croissante du sport, qui atteignit son apogée entre 1780 et 1800. Alors que les sumo-e représentaient souvent des lutteurs célèbres entrant sur le ring, debout dans la rue ou durant un match, cette estampe choisit de montrer deux enfants disputant un combat « charmant » et espiègle.

Dernière mise à jour : 18 septembre 2015