Le lutteur de sumo Kagamiiwa du côté ouest

Description

Le terme ukiyo-e, littéralement « images du monde flottant », se rapporte à un genre d'illustrations japonaises très en vogue au cours de la période Edo (1600–1868). Comme le suggèrent les mots « monde flottant », qui prennent racine dans la vision du monde éphémère du bouddhisme, l'ukiyo-e capturait la dynamique changeante de la vie urbaine de l'époque. Bien qu'elles soient accessibles et satisfassent des goûts « communs », ces impressions présentent des détails artistiques et techniques remarquablement sophistiqués, avec des sujets allant des portraits de courtisanes et d'acteurs à la littérature classique. Ce sumo-e (images de lutteurs de sumo) d'Utagawa Toyokuni II fait partie de la série Tamari-iri (Grands lutteurs de sumo attendant de commencer leur combat). Il s'agit d'un ōban (grand format) vertical, la taille standard des estampes commerciales du XIXe siècle. Le corps imposant du lutteur occupe presque toute la page, ce qui contribue à exagérer ses muscles et sa silhouette. Les combats de sumo sont devenus un sport professionnel au début de la période Edo et constituaient un divertissement populaire dans les zones urbaines, de même que le Kabuki. Le développement des sumo-e coïncida avec la popularité croissante du sport, qui atteignit son apogée entre 1780 et 1800.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

西の方鏡岩

Type d'élément

Description matérielle

1 estampe : gravure sur bois, couleur ; 37,6 x 25,9 centimètres

Notes

  • Tiré de la série : Sumō han'ei tamari iri no zu : Grands lutteurs de sumo attendant de commencer leur combat (Tamari-iri).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 23 mai 2012