La courtisane Hanao d'Ōgi-ya

Description

Le terme ukiyo-e, littéralement « images du monde flottant », se rapporte à un genre d'illustrations japonaises très en vogue au cours de la période Edo (1600–1868). Comme le suggèrent les mots « monde flottant », qui prennent racine dans la vision du monde éphémère du bouddhisme, l'ukiyo-e capturait la dynamique changeante de la vie urbaine de l'époque. Bien qu'elles soient accessibles et satisfassent des goûts « communs », ces impressions présentent des détails artistiques et techniques remarquablement sophistiqués, avec des sujets allant des portraits de courtisanes et d'acteurs à la littérature classique. Cette aizuri-e (image imprimée en indigo) est un panneau provenant d'un triptyque. Plusieurs teintes de bleu indigo, populaire dans les années 1830 lorsque le pigment bleu-Prusse était importé des Pays-Bas, sont obtenues grâce à des techniques comme la gradation. Cette estampe fut créée avant ou pendant les premières années des réformes Tenpō, par lesquelles le gouvernement restreignait les activités liées au luxe, comme les divertissements, et censurait les impressions qui s'y rapportaient. Le tampon circulaire de censure en bas à gauche, où figure le caractère « kiwami », indique que cette estampe avait été officiellement censurée avant sa circulation.

Dernière mise à jour : 23 mai 2012