Sunshū ejiri

Description

Le terme ukiyo-e, littéralement « images du monde flottant », se rapporte à un genre d'illustrations japonaises très en vogue au cours de la période Edo (1600–1868). Comme le suggèrent les mots « monde flottant », qui prennent racine dans la vision du monde éphémère du bouddhisme, l'ukiyo-e capturait la dynamique changeante de la vie urbaine de l'époque. Bien qu'elles soient accessibles et satisfassent des goûts « communs », ces impressions présentent des détails artistiques et techniques remarquablement sophistiqués, avec des sujets allant des portraits de courtisanes et d'acteurs à la littérature classique. Katsushika Hokusai était un artiste et un imprimeur utilisant la technique du bloc de bois qui a grandement contribué à faire de la reproduction de paysages de l'ukiyo-e un art majeur, de même que son rival Utagawa Hiroshige. Ses paysages étaient plus imaginatifs que naturalistes, réalisés avec un style personnel dynamique et un sens de l'observation hors du commun. Tirée de la série Fugaku Sanjūrokkei (36 vues du mont Fuji), cette image fait contraster la majestueuse montagne avec une forte rafale de vent qui emporte les feuilles de kaishi (papier utilisé comme mouchoir ou pour noter des poèmes) et les chapeaux des voyageurs, qui résistent comme ils peuvent.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

駿州江尻

Type d'élément

Description matérielle

1 estampe : gravure sur bois, couleur ; 25,2 x 37,1 centimètres

Notes

  • Tiré de la série : Fugaku sanjū rokkei : 36 vues du Mont Fuji

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 18 septembre 2015