Image de l'Amérique florissante

Description

Après presque deux siècles de contact restreint avec l'étranger, le Japon devint de plus en plus exposé à la culture occidentale tandis que de nouveaux accords commerciaux encourageaient les interactions culturelles. L'afflux de technologies et de coutumes inconnues fut à la fois une source d'anxiété et d'admiration au sein de la population japonaise, dont la curiosité pour le monde extérieur apparaît avec évidence dans les descriptions détaillées de sujets étrangers effectués par les artistes de l'ukiyo-e (images du monde flottant). La source de ces descriptions était non seulement les témoignages, mais aussi une imagerie empruntée à des documents secondaires, tels que des gravures de revues et de journaux occidentaux. Bien que le titre de ce triptyque imprimé par Utagawa Hiroshige II fasse référence à « l'Amérique florissante », on peut attribuer l'origine de l'architecture représentée à une illustration du château de Fredericksburg (près de Copenhague, au Danemark) parue dans l'édition du 7 mars 1860 du journal Illustrated London News. Hiroshige II (environ 1842–1894) fut l'élève et le fils adoptif du grand maître des paysages, Utagawa Hiroshige (1797–1858).

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Yamajin (Yamashiroya Jinbei), Japon

Langue

Titre dans la langue d'origine

亜墨利加賑之圖

Type d'élément

Description matérielle

1 impression sur papier hōsho (3 feuilles) : gravure sur bois, couleur ; chaque bloc 35,5 x 24,5 centimètres ; chaque feuille 35 x 24,5 centimètres

Notes

  • Tiré de la série intitulée : Images du monde occidental.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 18 septembre 2015