Un nord-américain : portrait de Perry

Description

Le contre-amiral Matthew C. Perry pénétra dans le port de Yokohama en 1853 avec une impressionnante flotte de navires de guerre à vapeur, dans le but de contraindre le Japon à l'ouverture après presque deux siècles de contact restreint avec l'étranger. Le peuple japonais devint de plus en plus exposé à la culture occidentale tandis que de nouveaux accords commerciaux encourageaient les interactions culturelles. L'afflux de technologies et de coutumes inconnues fut à la fois une source d'anxiété et d'admiration au sein de la population japonaise, dont la curiosité pour le monde extérieur apparaît avec évidence dans les descriptions détaillées de sujets étrangers effectués par les artistes de l'ukiyo-e (images du monde flottant). Avec l'arrivée de Perry, les Yokohama-e (images de Yokohama) représentant le port de commerce qu'il avait ouvert devinrent extrêmement populaires. Les peintres travaillaient souvent à partir de documents secondaires ou de témoignages, si bien que les fausses idées concernant les étrangers étaient fréquentes. Sur ce portrait du contre-amiral, c'est le blanc de ses « yeux bleus » qui est peint en bleu au lieu de l'iris.

Dernière mise à jour : 23 février 2012