Les humours, le démon à supprimer « Kwai-Danzi »

Description

La victoire du Japon au cours de la guerre russo-japonaise de 1904–1905, conflit portant sur l'influence économique et politique en Corée et en Mandchourie, marqua la première victoire d'une nation asiatique sur une puissance européenne. Ce dénouement imprévu obligea l'occident à réévaluer le statut du Japon au sein de l'ordre politique international. Cela eut pour effet de briser l'image d'invincibilité dont jouissait l'autorité occidentale dans de nombreuses nations asiatiques. Même si de nombreux japonais désapprouvaient le traité de paix qui marqua la fin de la guerre, la victoire du Japon confirma néanmoins le succès de la marche vers la modernisation du régime de Meiji et contribua à renforcer la présence croissante des militaires au sein du gouvernement. Cette impression de 1904, par Tomisato Chōmatsu, représente le Japon au centre comme le « dieu de la paix », dominant la Russie et admiré par l'Angleterre, les États-Unis, la Turquie, la France, la Chine, la Corée et l'Allemagne. La description japonaise, en bas, et sa traduction en anglais dans le coin supérieur gauche expliquent comment la Russie sera rejetée par les autres nations, tandis que le Japon gagnera leur soutien et leur admiration pour avoir repoussé le « démon ». Le personnage représentant le Japon tient un plat de gâteaux de riz portant le nom des principaux lieux disputés au cours de la guerre.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Tokyo

Titre dans la langue d'origine

The Humors, Devil to-Suppress "Kwai-Danzi"

Type d'élément

Description matérielle

1 estampe : chromolithographie ; 55,5 x 39,7 centimètres (feuille)

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 18 décembre 2014