Gajō icchō

Description

Le terme ukiyo-e, littéralement « images du monde flottant », se rapporte à un genre d'illustrations japonaises très en vogue au cours de la période Edo (1600–1868). Comme le suggèrent les mots « monde flottant », qui prennent racine dans la vision du monde éphémère du bouddhisme, l'ukiyo-e capturait la dynamique changeante de la vie urbaine de l'époque. Bien qu'elles soient accessibles et satisfassent des goûts « communs », ces impressions présentent des détails artistiques et techniques remarquablement sophistiqués, avec des sujets allant des portraits de courtisanes et d'acteurs à la littérature classique. Ces impressions au bloc de bois ukiyo-e ont été choisies dans la série Meisho Edo Hyakkei (100 vues célèbres d'Edo) d'Utagawa Hiroshige, reliées sous forme d'un gajō (album d'impressions pliées en éventail). Hiroshige (1795–1858) est considéré comme l'un des artistes de l'ukiyo-e les plus importants dans le domaine de la reproduction de paysages. Il représentait la nature et les scènes quotidiennes grâce à des dessins ingénieux et des perspectives surprenantes. Il profita du développement des nishiki-e (estampes multicolores) pour employer des techniques comme la gradation, ajoutant ainsi de la profondeur visuelle aux paysages. Cette série représente des sites d'intérêt historique, géographique, saisonnier ou encore culturel d'Edo et fut l'œuvre maîtresse de sa vie.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

画帖一丁 [名所江戸百景]

Type d'élément

Description matérielle

1 album (50 estampes) : gravure sur bois, couleur ; 36,3 x 24,1 centimètres

Notes

  • Fait partie de : Documents graphiques de la collection Donald D. Walker
  • Tiré de la série : Meisho edo hyakkei : 100 vues célèbres d'Edo.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 26 juillet 2012