La jeune Gyokkashi Eimo

Description

Le terme ukiyo-e, littéralement « images du monde flottant », se rapporte à un genre d'illustrations japonaises très en vogue au cours de la période Edo (1600–1868). Comme le suggèrent les mots « monde flottant », qui prennent racine dans la vision du monde éphémère du bouddhisme, l'ukiyo-e capturait la dynamique changeante de la vie urbaine de l'époque. Bien qu'elles soient accessibles et satisfassent des goûts « communs », ces impressions présentent des détails artistiques et techniques remarquablement sophistiqués, avec des sujets allant des portraits de courtisanes et d'acteurs à la littérature classique. Ce nishiki-e (estampe multicolore) montre Gyokkashi Eimo, une jeune fille douée pour la calligraphie, assise à côté de son professeur d'écriture. Il s'agit du petit format standardisé que Torii Kiyonaga (1752–1815) préférait au milieu de sa carrière. Au cours de cette période, il réalisait des représentations de la vie quotidienne à Edo. Les gestes naturels et l'apparence légèrement désordonnée du kimono porté lâche sont un exemple de son style réaliste.

Dernière mise à jour : 26 novembre 2013