Les acteurs Ichikawa Raizō dans le rôle de Umeōmaru et Nakajima Mihoemon dans le rôle de Shihei

Description

Le terme ukiyo-e, littéralement « images du monde flottant », se rapporte à un genre d'illustrations japonaises très en vogue au cours de la période Edo (1600–1868). Comme le suggèrent les mots « monde flottant », qui prennent racine dans la vision du monde éphémère du bouddhisme, l'ukiyo-e capturait la dynamique changeante de la vie urbaine de l'époque. Bien qu'elles soient accessibles et satisfassent des goûts « communs », ces impressions présentent des détails artistiques et techniques remarquablement sophistiqués, avec des sujets allant des portraits de courtisanes et d'acteurs à la littérature classique. L'auteur de cette estampe n'est pas connu avec certitude, mais elle est attribuée à Kitao Shigemasa (1739–1819), un illustrateur de livres et artiste autodidacte de l'ukiyo-e qui s'essaya aux techniques émergentes de l'impression couleur. Cette estampe est une benizuri-e (impression en deux couleurs) hosoban (format étroit), une des premières formes d'estampes couleur qui limitait souvent sa palette au rose et au vert. L'hosoban était la taille standard pour les estampes d'acteurs au XVIIIe siècle. Les acteurs de Kabuki sur cette estampe sont figés à un moment dramatique de la scène du kuruma-biki (la rupture du chariot), au cours de laquelle un jeune homme héroïque, Umeomaru, affronte avec vigueur Shihei, un ennemi ayant provoqué la ruine politique de son père.

Langue

Titre dans la langue d'origine

市川雷蔵の梅王丸、中嶋三甫右衛門の時平

Type d'élément

Description matérielle

1 estampe : gravure sur bois, couleur ; 29,4 x 12,4 centimètres

Notes

  • Fait partie de : Collection R. Leicester Harmsworth.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 18 septembre 2015