La vie inestimable du grand Gargantua, père de Pantagruel

Description

François Rabelais (1494-1553 environ) publia son chef d’œuvre comique Pantagruel, vraisemblablement en 1532, sous le pseudonyme d'Alcofribas Nasier (une anagramme du vrai nom de l’auteur). Encouragé par le rapide succès connu par son œuvre, Rabelais se mit à l’écriture de la vie et des aventures du père de Pantagruel, Gargantua. Les événements de ce dernier ont donc lieu avant ceux décrits dans le premier livre. Le personnage de Gargantua était déjà connu par la littérature populaire, mais Rabelais compose un nouveau conte qui reprend les thèmes de Pantagruel. À travers l’histoire de ces géants débonnaires et bouffons, Rabelais célèbre le combat pour l’humanisme et le retour des savoirs antiques. Bien que rédigé peu de temps après Pantagruel, Gargantua marque néanmoins une nette évolution dans l’écriture et la pensée de Rabelais, qui renonce à l’obscurité érudite et comique, et affirme clairement son idéal d’humanisme chrétien. La première édition, imprimée à la hâte, contient des incohérences, notamment topographiques, que Rabelais corrigera dans la présente édition, explicitement datée au titre, parue en 1535, également chez le lyonnais François Juste. Le titre contient un autre pseudonyme utilisé par Rabelais, l'abstracteur de quinte essence.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

François Juste, Lyon

Titre dans la langue d'origine

La Vie inestimable du grand Gargantua, père de Pantagruel, jadis composée par l'abstracteur de quinte essence

Lieu

Type d'élément

Description matérielle

Signée A-N, lettres ornées, titre encadré. 2ème édition

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 8 novembre 2011