La richesse des significations dans l'art médical

Description

Comme le poème préservé dans le manuscrit présenté ici le montre clairement, la tradition de la poésie didactique ne disparut jamais du monde islamique, au moins jusqu'à la fin du XIXe siècle. Muġnīya al-Ma'ānī Ṣinā'at al-Ṭibb (La richesse des significations dans l'art médical) est un recueil métrique de médecine écrit au cours de la seconde moitié du XIXe siècle par l'érudit Ibrāhīm ibn Aḥmad al-Šhīwī al-Dasūqī al-Šhāfi'ī. Les plus de 1 000 vers du Muġnīya sont composés selon un schéma métrique strict. La structure des rimes est plus souple que celle de la forme poétique lyrique arabe classique appelée qaṣīda : ici, seule la fin des hémistiches formant les vers uniques rime l'une avec l'autre. Débutant par une table des matières de deux pages, le poème aborde la médicine, les médicaments et la pharmacologie. Les différentes sections du manuscrit traitent des éléments chimiques, des causes des maladies, du bien-être du corps et du cerveau. Elles décrivent les traitements pour les diverses parties du corps, en commençant par les yeux, le nez, la bouche, le visage et les oreilles, puis elles s'étendent aux remèdes pour les problèmes hépatiques. L'ouvrage inclut également une section finale sur la santé des enfants.

Date de création

Langue

Titre dans la langue d'origine

ألفية في الطب اسمها مغنية المعاني صناعة الطب

Type d'élément

Description matérielle

44 feuilles (15 lignes), relié : papier ; 25 x 17 centimètres

Collection

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 22 juillet 2013