Les étoiles montantes de certains des arts requis dans la science du chronométrage

Description

Le colophon du manuscrit présenté ici, au recto du second feuillet, donne une idée potentiellement trompeuse du sujet de ce traité de Muḥammad ibn Abī al-Ḫayr al-Ḥasanī, datant du XVIe siècle. Le thème de l'ouvrage Al-Nujūm al-Šāriqāt fī dikr ba'ḍ al-ṣanā'ī' al-Muḥtāj ilayhā fī 'Ilm al-Mīqāt (Les étoiles montantes de certains des arts requis dans la science du chronométrage) n'est pas la mesure du temps, mais l'art de la peinture. Le traité est essentiellement consacré aux matériaux, encres, pigments et instruments nécessaires au peintre. La première page du manuscrit ne fait pas partie du texte principal. Elle fut écrite par un contributeur ultérieur, peut-être de la même main que celle des notes approfondies remplissant les marges de certaines pages de cet ouvrage. Le traité décrit en détail les diverses méthodes permettant d'obtenir des pigments et des encres à partir des différents matériaux organiques et inorganiques, tels que le mastic, la sandaraque, le soufre, le cinabre, le lapis-lazuli et le carthame. Il explique également comment tester la qualité des couleurs et consacre un chapitre à l'utilisation des colles dans la préparation de la surface du papier à écrire ou à peindre.

Langue

Titre dans la langue d'origine

النجوم الشارقات في ذكر بعض الصنايع المحتاج إليها في علم الميقات

Type d'élément

Description matérielle

42 feuilles (17 lignes), relié : papier ; 23 x 16 centimètres

Collection

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 24 avril 2014