Commentaire sur le Compendium d'astronomie simple

Description

L'auteur de ce commentaire, Salah ad-Din Musa Pasha, également connu sous le nom de Qadi-zadeh (le fils du juge), naquit à Bursa (en actuelle Turquie) en 1364 et mourut à Samarcande (en actuel Ouzbékistan) en 1436. Son premier professeur, al-Fanāri, lui suggéra de parfaire son éducation dans les grands centres scientifiques de l'époque, tels qu'Hérat, dans le Khorasan (en actuel Afghanistan), Boukhara ou Samarcande, en Transoxiane, afin de développer ses capacités extraordinaires en mathématiques et en astronomie. Suivant ce conseil, Qadi-zadeh se présenta à Samarcande à la cour du très prometteur Oulough Beg (1394-1449), à peine âgé de 17 ans à l'époque. Oulough Beg devint l'élève le plus doué de Qadi-zadeh et lui assura les fonds nécessaires à une vie d'étude à Samarcande. Associant la recherche dans des infrastructures locales (notamment le célèbre observatoire d'Oulough Beg construit dans les années 1420) et son activité pédagogique, Qadi-zadeh rédigea un certain nombre de commentaires sur des ouvrages de mathématiques et d'astronomie, et notamment celui conservé dans ce manuscrit. Très probablement conçu à des fins didactiques, ce traité est un commentaire détaillé d'un manuel astronomique de Šaraf al-Dīn Mahmūd ibn Muhammad ibn ‘Umar al-Jaġmīnī, Mulahhas fī al-Hay'a Al-Basīta (Compendium d'astronomie simple). Le commentaire de Qadi-zadeh, bien que portant largement sur le Mulahhas, semble suivre sa propre structure, abordant la configuration des mondes célestes et terrestres et les divisions des organismes créés, des orbes célestes et de la Terre. Le manuscrit est enrichi de nombreux émargements écrits de différentes mains, reflétant la haute valeur scientifique et pédagogique attribuée aux commentaires de Qadi-zadeh après sa mort.

Date de création

Date du sujet

Titre dans la langue d'origine

قاضي زادة على الملخص في الهيئة

Type d'élément

Description matérielle

132 feuilles (12 lignes), reliées : papier, illustrations ; 20 x 13 centimètres

Notes

  • Papier : papier bruni, pas de filigranes visibles, en état moyen et se détache du dos : quelques feuilles réparées et taches sombres sur les premières feuilles. Texte écrit de différentes mains ; à l'encre noire avec des titres rubriqués. Nombreux émargements de différentes mains ; texte partiellement souligné en rouge. Réclames sur les rectos. Écriture nasta'liq ; 12 lignes dans la zone écrite, 13 x 7 centimètres.

Collection

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 29 août 2017