Quintessence du calcul

Description

L'auteur de ce traité de mathématiques, Bahā' al-Dīn Al-‘Amilī (1547–1621), est considéré comme l'un des intellectuels majeurs de la Perse séfévide du XVIIe siècle (l'actuel Iran). Né à Baalbek (aujourd'hui au Liban), il part dans sa jeunesse pour la Perse où il consacrera toute sa vie à étudier. Il excellait dans de nombreux domaines et laissa derrière lui plus de 80 ouvrages traitant de divers sujets, dont la théologie et le mysticisme, l'astronomie, les mathématiques, la poésie et l'architecture. Il écrivait à la fois en persan et en arabe. Il fut le professeur de Molla Sadra, l'un des intellectuels les plus importants de la renaissance philosophique persane et l'une des figures du mouvement illuminatif, une école philosophique originale qui tenta d'harmoniser la philosophie islamique médiévale, le mysticisme et l'islam chiite. La contribution d'Al-‘Amilī dans le domaine de l'architecture est encore visible dans la ville d'Ispahan où il dessina la Place de l'Imam et la mosquée homonyme et travailla sur un système de canaux artificiels afin de dévier le cours de la rivière Zayandeh. Ce traité, un abrégé de mathématiques, et le traité astronomique Fī Tasrīh al-Aflāk (L'anatomie des cieux) sont deux des rares ouvrages de Bahā' al-Dīn écrits en arabe. Les dix chapitres de l'ouvrage offrent un récapitulatif des opérations arithmétiques et algébriques. L'auteur alterne les passages en prose avec des tableaux numériques explicatifs. La présence de nombreuses notes interlinéaires et de notes de marge indiquent que le manuscrit servait effectivement à étudier et ne constituait pas simplement un objet décoratif.

Date de création

Date du sujet

Titre dans la langue d'origine

بهائية في الحساب

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

33 feuilles (11 lignes), relié : papier, illustrations ; 13 x 7 centimètres

Notes

  • Papier : jaune crème, pas de filigranes visibles. Le texte est incomplet (il manque des feuilles à la fin). La page de titre et le texte sont écrits à l'encre noire, avec quelques mots rubriqués. Quelques signes diacritiques. Le texte des feuillets 2b à 14b est encadré de deux lignes rouges ; le texte des feuillets 15a à 19a est encadré d'une seule ligne rouge. Ni cadre ni rubrication sur les feuillets 19b à 34b. Les feuillets 17a et 17b sont d'une main différente. La première page a été réparée. Des feuilles comportant des notes ont été insérées entre les feuillets 13 et 14 et entre les feuillets 20 et 21. Abondantes notes de marge sur les 19 premières feuilles ; réclames sur les rectos. Reliure : carton moderne, recouvert de tissu, dos en cuir. Écriture naskhi.

Collection

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 29 août 2017