La Place du palais d'hiver et la colonne Alexandre, Saint-Pétersbourg, Russie

Description

Cette impression photochrome du palais d'hiver et de la Colonne d'Alexandre à Saint-Pétersbourg fait partie des "Vues de l'architecture et d'autres sites principalement en Pologne, Russie et Ukraine" du catalogue de la Detroit Publishing Company (1905). Le palais d'hiver a été construit entre 1754 et 1762 pour l'impératrice Élisabeth, la fille de Pierre le grand (1672-1725) et servit de résidence des tsars russes depuis les années 1760 jusqu'à la révolution de 1917. Le bâtiment de style baroque mesure plus de 17 000 mètres carrés et se distingue par sa teinte verte frappante, des colonnes corinthiennes, des emblèmes décoratifs et des statues liées au passé de la Russie. Le palais abrite aujourd'hui le célèbre musée de l'Ermitage. En face du Palais d'Hiver, au centre de la place du Palais, se trouve la Colonne Alexandre, qui honore le tsar Alexandre Ier (1777-1825). La colonne a été conçue par l'architecte français Auguste Richard de Montferrand (1786–1858), qui était aussi l'architecte de la cathédrale Saint-Isaac à Saint-Pétersbourg (la plus grande et la plus haute cathédrale russe orthodoxe de l'époque). La colonne de 550 tonnes est construite en granit rouge. Un article de 1886 du magazine Harper's l'a décrite comme "le plus grand monolithe des temps modernes. . . . Il s'agit d'un seul arbre de granit rouge, de 25 mètres de haut et de 4 mètres de diamètre, placé sur un piédestal cubique monolithique de 8 mètres de haut, et surmonté d'un chapiteau de bronze, au-dessus duquel s'élèvent un ange et une croix, lui conférant une hauteur totale de 47 mètres."

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Detroit Publishing Company, Détroit (Michigan)

Titre dans la langue d'origine

The Winter Palace Place and Alexander's Column, St. Petersburg, Russia

Type d'élément

Description matérielle

1 impression photomécanique : photochromatique, couleur

Notes

  • La Detroit Photographic Company a démarré en tant que maison d'édition photographique à la fin des années 1890, lancée par l'homme d'affaires et éditeur de Détroit, William A. Livingstone Junior, et par le photographe et éditeur de photos Edwin H. Husher. Ils obtinrent l'exclusivité des droits d'utilisation du procédé suisse « Photochrom » servant à convertir les photographies noir et blanc en images couleur et à les imprimer par photolithographie. Ce procédé novateur permit la production en série de cartes postales, tirages, et albums en couleur vendus sur le marché américain. La maison d'édition est devenue la Detroit Publishing Company en 1905.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 14 juillet 2014