Sur l'aérodrome à Amman. Colonel Laurence (T.E Lawrence). Sir Herbert Samuel. Amir Abdullah. Avril 1921

Description

À la fin de la Première Guerre Mondiale, les alliés victorieux nommèrent la Grande-Bretagne puissance mandatrice pour la Palestine, la Transjordanie et l'Irak, tous des anciens territoires de l'Empire ottoman, qui, avec l'Allemagne, avait perdu la guerre. En avril 1921, les Britanniques convoquèrent des réunions de fonctionnaires britanniques et arabes au camp Hussein Amir Abdullah ibn à Amman, au cours desquelles le haut-commissaire britannique Herbert Samuel proclama Amir Abdullah dirigeant du nouvel Émirat de Transjordanie. Cette photographie, prise à ces réunions, montre le colonel T.E. Lawrence, Samuel, et Amir Abdullah. L'homme à l'extrême droite est peut-être le Sheik Majid Pasha el Adwa, et la femme à l'extrême gauche pourrait être Gertrude Bell. Lawrence, plus communément connu sous le nom de "Lawrence d'Arabie", contribua à attiser la révolte arabe contre les Ottomans. Bell était un écrivain et un archéologue, qui, avec Lawrence, joua un rôle dans la fondation d'États post-ottomans en Jordanie et en Irak. La photographie fut prise par le département photo de la colonie américane de Jérusalem, une communauté chrétienne utopique qui fut créée en 1881 et qui développa dans les années suivantes de substantielles archives sur le Moyen-Orient. Elle fait partie d'un album dans les documents de John D. Whiting, un membre de la colonie américane de Jérusalem, dans les collections de la Bibliothèque du Congrès.

Dernière mise à jour : 2 juin 2015