Un Livre sur la nature des choses. Questions naturelles en sept livres

Description

Sous l'influence de l'humanisme italien et de son tuteur collectionneur de livres János Vitéz, l'archevêque d'Esztergom, Matthias Corvinus de Hongrie (1443-1490) développa une passion pour les livres et l'étude. Élu roi de Hongrie en 1458 à l'âge de 14 ans, Matthias fut acclamé pour ses batailles contre les Turcs ottomans et son patronage de l'étude et de la science. Il créa la Bibliotheca Corviniana, à son époque une des plus belles bibliothèques d'Europe. Après sa mort, et particulièrement après la conquête de Buda par les Turcs en 1541, la bibliothèque fut dispersée et une grande partie de la collection fut détruite, les ouvrages survivants s'éparpillant dans toute l'Europe. Ce codex, l'un des huit manuscrits issus à l'origine de la Bibliothèque Corvinus et conservés de nos jours à la Bibliothèque d'État de Bavière, contient le court traité De natura rerum, composé par Bède le Vénérable, le moine anglo-saxon réputé et savant, au début du 8ème siècle. Le texte, copié au cours de la dernière décennie du 15ème siècle, est lié à un autre traité sur un sujet similaire, les Naturales quaestiones par le personnage d'État et philosophe romain L. Annaeus Seneca (mort en 65 ap JC). Le texte apparaît dans une écriture de livre humaniste et est richement enluminé, portant les écussons tant de Corvinus que de son successeur, Wladislav II. La collection de la Bibliotheca Corviniana a été inscrite au registre Mémoire du monde de l'UNESCO en 2005.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Buda

Langue

Titre dans la langue d'origine

De natura rerum liber. Naturales quaestiones libri VII

Type d'élément

Description matérielle

II + 72 + II feuillets, vélin : illustrations ; 34,4 x 24 centimètres

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d’État de Bavière : Clm 175

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 11 août 2017