Antiquités de Samarcande. Pont de Shadman Malik. Vue depuis l'ouest

Description

Cette photographie de la vue ouest de l'aqueduc sur le fleuve Zeravchan, à proximité de Samarcande (Ouzbékistan), est extraite de l'ouvrage archéologique Album du Turkestan. Cet inventaire photographique, en six volumes, fut réalisé entre 1871 et 1872 sous le patronage du général Konstantin P. von Kaufman, premier gouverneur général (1867-1882) du Turkestan, nom donné aux territoires d'Asie centrale de l'Empire russe. L'album consacre une attention particulière à l'héritage de l'architecture de Samarcande. Si la légende de l'album identifie cette structure comme le pont de Shadman Malik, sa dénomination admise est l'aqueduc du fleuve Zeravchan. Construite en 1502, cette structure monumentale fut un élément essentiel du réseau d'irrigation local. Non seulement elle transportait de l'eau, mais elle la distribuait également via deux canaux. Les deux arches massives se rejoignent en un angle oblique, formant les différents canaux. Malgré sa construction impressionnante, l'aqueduc fut endommagé par les séismes et la négligence au fil des siècles. Sa construction est d'autant plus remarquable au vu de l'instabilité politique qui régnait au début du XVIe siècle, lorsque Samarcande changea de main durant une lutte entre Babur, arrière-petit-fils de Tamerlan, et Shaybani Khan, fondateur de la dynastie ouzbèque des Chaybanides. En 1500, et de nouveau en 1505, Shaybani Khan s'empara de Samarcande alors aux mains de Babur, et fonda par la suite l'Empire moghol.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Saint-Pétersbourg, en Russie

Titre dans la langue d'origine

Самаркандския древности. Мост Шадман Малик. Вид с запада

Type d'élément

Description matérielle

1 épreuve photographique : albumen

Notes

  • Illustration provenant de : Album du Turkestan, ouvrage archéologique, 1871-1872, partie 1, volume 2, planche 152.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 30 septembre 2016