Antiquités de Samarcande. Madrasa de Nadir Divan-Begi. Porte intérieure. Inscription au-dessus de l'entrée vers les modules

Description

Cette photographie de la mosquée de la madrasa de Nadir Divan-Begi, à Samarcande (Ouzbékistan), est extraite de l'ouvrage archéologique Album du Turkestan. Cet inventaire photographique, en six volumes, fut réalisé entre 1871 et 1872 sous le patronage du général Konstantin P. von Kaufman, premier gouverneur général (1867-1882) du Turkestan, nom donné aux territoires d'Asie centrale de l'Empire russe. L'album consacre une attention particulière à l'héritage de l'architecture islamique de Samarcande. Jouxtant le sanctuaire de Khodzha Akhrar, cette madrasa (école religieuse) fut achevée en 1631 sous Nadir Divan-Begi, vizir du souverain de Boukhara, Imam-Quli Khan. Elle fut conçue comme une cour rectangulaire entourée d'un cloître en arcade à un étage pour les érudits avec une mosquée à l'extrémité opposée, face à l'entrée principale. Cette vue mal éclairée et peu nette présente la partie supérieure du mur à l'intérieur de la niche formée par l'un des arceaux du cloître. Il s'agit d'une partie de la fenêtre en croisillons qui se situe au-dessus de la porte menant vers les modules du cloître (khujras). Cette fenêtre était à l'origine bordée de céramiques polychromes avec des motifs à fleurs. À côté d'elle, une inscription apparaît en écriture cursive perso-arabe.

Informations d'édition

Saint-Pétersbourg, en Russie

Langue

Titre dans la langue d'origine

Самаркандския древности. Медресэ Надыр Диван Беги. Внутрен. двор. Надпись над входною дверью келий

Type d'élément

Description matérielle

1 épreuve photographique : albumen

Notes

  • Illustration provenant de : Album du Turkestan, ouvrage archéologique, 1871-1872, partie 1, volume 2, planche 146.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 30 septembre 2016