Peloponèse, actuellement appelé le Royaume de Morée, divisé en provinces, à la fois contemporaines et anciennes, à laquelle s'ajoutent les îles de Céphalonie, Zante, Cythère, et Saint -

Description

Cette carte de la fin du 17ème siècle par le graveur, éditeur, et carthotèque hollandais Frederick de Wit (1629 ou 1630-1706) présente la péninsule du Péloponnèse en Grèce. Les marges externes contiennent les vues de 14 villes fortifiées, dont les noms sont donnés en italien. L'illustration dans la partie inférieure gauche montre un lion avec des figures humaines réduites en esclavage dans un cartouche décoré avec titre. Au moment où la carte fut dressée, la Grèce était sous domination de l'Empire ottoman. Les Ottomans accordaient la liberté religieuse aux chrétiens de Grèce, mais pas la pleine égalité ni de droits politiques. De Wit est né à Gouda et déménagea à Amsterdam, où il entretint son commerce sur la Kalverstraat. Ses ouvrages comprenaient des atlas mondiaux et maritimes, des cartes murales, et des livres de ville contenant les plans de villes néerlandaises et européennes. Quelque temps après 1674, il acquit les plaques de cuivre des livres de ville de Jansonnius et Blaeu. En 1688, il obtint des États généraux, le gouvernement néerlandais d'alors, le privilège de publier ses cartes. Les cartes de De Wit étaient demandées dans toute l'Europe et furent vendues jusqu'en 1763 par la compagnie de Johannes Covens et Corneille Mortier.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Amsterdam ?

Langue

Titre dans la langue d'origine

Peloponnesus hodie Moreæ Regnum : distincté divisum in omnes suas provincias, hodiernas atque veteres, cui et adiuguntur insulæ Cefalonia, Zante, Cerigo et St. Maura

Lieu

Type d'élément

Description matérielle

1 carte : 39 x 49 cm

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 8 mars 2016