Maison Oshevnev, du village d'Oshevnevo (1876), île de Kizhi (Russie)

Description

Cette vue du sud-ouest de la Maison Oshevnev sur l'île de Kizhi (Carélie) fut prise en 1993 par le Dr William Brumfield, photographe et historien américain de l'architecture russe, dans le cadre du projet « Rencontre des frontières » de la Bibliothèque du Congrès. Située dans un archipel de la partie sud-ouest du lac Onega, l'île de Kizhi est l'un des lieux les plus vénérés du nord de la Russie, avec son pogost, ou cimetière clos, qui comprend deux églises en bois. En 1990, cet ensemble fut ajouté à la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO. L'élément dominant du site est l'église de la Transfiguration du Sauveur (visible à l'arrière-plan). Au premier plan se trouve la Maison Oshevnev (1876), située à l'origine dans le village d'Oshevnevo (raïon de Medvéjiégorski) et réassemblée au Musée d'architecture en bois de Kizhi. La maison est l'un des meilleurs exemples d'habitation de famille riche du nord de la Russie. Les principales pièces d'habitation se situent à l'étage principal, à l'avant de la maison, laquelle dispose d'une galerie annexée ainsi que d'un étage supérieur pour l'été. Les façades de cette partie avant incluent des détails décoratifs d'origine urbaine. Le rez-de-chaussée était utilisé à des fins de stockage alors que la grande surface à l'arrière, sous le toit en pente, servait de grange pour protéger le bétail durant les hivers rigoureux. Indépendamment de leur beauté, de telles maisons étaient aussi des forteresses construites pour résister à un climat extrême.

Dernière mise à jour : 11 janvier 2016