Église de la Dormition (1774), façade est, détail, à Kondopoga (Russie)

Description

Cette vue détaillée de la façade est de l'église de la Dormition à Kondopoga (Carélie) fut prise en 2000 par le Dr William Brumfield, photographe et historien américain de l'architecture russe, dans le cadre du projet « Rencontre des frontières » de la Bibliothèque du Congrès. Située dans une anse du lac Onega, Kondopoga a existé en tant que village dès la fin du XVe siècle. Au milieu du XVIIIe siècle, son importance a augmenté avec la découverte dans deux villages adjacents de riches gisements de marbre, utilisé pour la construction de certains des bâtiments les plus connus de Saint-Pétersbourg. L'église de la Dormition, construite en 1774, est l'un des jalons les plus marquants de l'architecture en bois du nord de la Russie. La partie centrale de l'église est une structure carrée de deux étages en rondins de pin, étayée sur son coté est par une grande abside (visible à gauche) couronnée d'un pignon en forme de tonneau évasé et d'une coupole couverte de bardeaux de tremble. Un trait peu commun de sa conception est l'expansion de l'octogone dans sa partie supérieure, qui soutient une fixation en chevrons. Bien que décoratif en apparence, cet élément présente des gargouilles au bas de chaque chevron et a ainsi un but fonctionnel. La tour octogonale s'évase en son sommet pour soutenir un toit en forme de tente de 15 mètres de haut. La structure complète mesure presque 50 mètres de hauteur. Au moment où cette photographie fut prise, l'église était en cours de restauration mais ouverte au culte.

Dernière mise à jour : 11 janvier 2016