Église de la Transfiguration (1714), vue du sud-ouest, coupoles avec tremble, île de Kizhi (Russie)

Description

Cette vue des coupoles au sommet de l'église de la Transfiguration du Sauveur sur l'île de Kizhi (Carélie) fut prise en 1991 par le Dr William Brumfield, photographe et historien américain de l'architecture russe, dans le cadre du projet « Rencontre des frontières « de la Bibliothèque du Congrès. Située dans un archipel de la partie sud-ouest du lac Onega, l'île de Kizhi est l'un des lieux les plus vénérés du nord de la Russie, avec son pogost, ou cimetière clos, qui comprend deux églises en bois. L'élément dominant du site est l'église de la Transfiguration du Sauveur, construite vers 1714. L'église est le dernier exemple nous étant parvenu d'une forme élaborée de l'architecture des églises du nord de la Russie, qui consiste en des niveaux octogonaux ascendants étayés par des extensions rectangulaires aux points cardinaux. Les divers composants de la structure en rondins de pin sont couronnés de pignons en forme de tonneaux qui soutiennent des coupoles recouvertes de bardeaux de tremble (lemekhi). Pour les 22 coupoles de l'église de la Transfiguration du Sauveur, on compte environ 30 000 bardeaux, qui furent remplacés lors d'une restauration pendant les années 1950. Les bardeaux sont coupés en forme courbée pour s'adapter aux contours du cadre de la coupole et sont maintenus en place depuis la rangée supérieure, qui s'encastre dans un col à la base de la croix. Les poutres verticales de cette vue sont des étais temporaires de la structure en danger.

Dernière mise à jour : 11 janvier 2016