Église de l'Épiphanie (1787), vue est intérieure avec son iconostase, à Oshevensk (Russie)

Description

Cette vue est intérieure de l'église en bois de l'Épiphanie, à Oshenvensk (district de Kargopol, oblast d'Arkhangelsk) fut prise en 1998 par le Dr William Brumfield, photographe américain et historien de l'architecture russe, dans le cadre du projet « Rencontre des frontières » de la Bibliothèque du Congrès. Situé le long de la rive droite de la Churiuga, le village d'Oshenvensk fut établi à proximité du monastère de la Dormition, fondé par le moine Alexander Osheven en 1453. Ce grand village se composait de trois hameaux, chacun possédant son propre nom. L'église de l'Épiphanie, construite en 1787, présidait le hameau de Pogost, un terme désignant également le territoire sacré d'un cimetière clos. L'intérieur de l'église est remarquable pour son iconostase à quatre registres et son plafond peint, visibles ici. La plupart des icônes du premier registre (les grandes icônes), du second registre (les fêtes), et du troisième registre (la déisis) sont absentes de la trame complexe de l'iconostase sculptée, exposant ainsi les larges rondins de pin de la structure octogonale centrale. Au centre du quatrième registre (les prophètes) se trouve une icône de la Vierge Marie du Signe (Znamenie). La porte royale (au centre) a été partiellement restaurée. Sur le côté gauche se situe l'entrée d'un second autel. L'église de l'Épiphanie, maintenant utilisée pour le culte de la paroisse locale, est l'un des exemples les plus impressionnants de la culture artistique du nord de la Russie.

Dernière mise à jour : 11 janvier 2016