What Ails You Now Ye Louise

Description

Robert Burns (1759-1796) est surtout connu pour ses poèmes et chansons qui illustrent le patrimoine culturel de l'Écosse. Né à Alloway dans le comté d'Ayrshire, en Écosse, il est l'aîné de sept enfants issus de William Burnes, métayer, et de sa femme Agnès Broun. Burns a reçu peu d'éducation formelle, mais a lu la littérature anglaise et a absorbé les contes et chansons folkloriques traditionnels de son environnement rural, en grande partie en langue orale écossaise. Il commença à composer des chansons en 1774 et publia son premier recueil, Poèmes, principalement dans le dialecte écossais, en 1786. Cette œuvre connut le succès de la critique et ses poèmes en écossais et en anglais, traitant de sujets variés, valurent à Burns un large public. Tout en bâtissant sa réputation littéraire, Burns travailla comme fermier et fut nommé receveur des accises à Ellisland en 1788. Il passa les 12 dernières années de sa vie à rassembler et à éditer des chansons folkloriques traditionnelles écossaises pour différentes collections, dont Le Musée musical écossais et Collection choisie [sic] « d'airs pour la voix » originaux écossais. Burns contribua à ces anthologies avec des centaines de chansons écossaises, réécrivant parfois les paroles traditionnelles et composant ou réarrangeant la musique. Burns a écrit ces vers en réponse à une épître poétique reçue d'un tailleur d'Ochiltree nommé Thomas Walker. Walker envoya tout d'abord un message amical, mais ne recevant aucune réponse de Burns, il écrit alors une lettre critique sur l'édition de Kilmarnock récemment publiée de Poems, Chiefly in the Scottish Dialect (Poèmes, principalement en dialecte écossais). Walker pourrait avoir été encouragé par son ami d'Ochiltree, William Simson, qui avait réussi peu avant à obtenir une réponse de la part de Burns. Pour sa part, Burns n'a jamais publié l'échange et aucun manuscrit n'a été retrouvé en sa possession, mais les deux poèmes ont été imprimés ensemble après la mort de Burns dans Poems Ascribed to Robert Burns (Poèmes attribués à Robert Burns)(1801). Cet exemplaire manuscrit contemporain comporte plusieurs différences avec le texte publié, notamment un remplacement de la conclusion dans une strophe différente.

Dernière mise à jour : 18 septembre 2015