Scène de rue, Guayaquil, en Équateur

Description

Cette photographie d'une scène de rue à Guayaquil, en Équateur, est extraite de la collection de Frank et Frances Carpenter à la Bibliothèque du Congrès. Frank G. Carpenter (1855–1924) était un auteur américain de livres de voyage et de géographie mondiale dont les travaux contribuèrent à populariser la géographie et l'anthropologie culturelles aux États-Unis au début du XXe siècle. Composée de photographies prises et rassemblées par Carpenter et sa fille Frances (1890-1972) afin d'illustrer ses écrits, la collection comprend quelque 16 800 clichés et 7 000 négatifs sur verre et sur film. Dans l'ouvrage Terres des Andes et le désert (1924), qui fait partie de la série Les voyages autour du monde de Carpenter, l'auteur écrit : « La ville de Guayaquil ! Comment puis-je la décrire ? C'est un endroit des plus étranges. Point d'entrée principal de la République de l'Équateur, la ville fut établie à près de 112 kilomètres en amont du large fleuve Guayas, presque sous l'équateur. Elle est dominée par les pics enneigés du Chimborazo et du Cotopaxi, le plus haut volcan actif du monde, et elle est imprégnée de l'air miasmatique et humide des tropiques. Depuis le fleuve, elle évoque Venise le long du Grand Canal, et des quais, les scènes font songer à Naples, tandis que les quartiers commerciaux, constitués d'un dédale de bazars tels ceux du Caire, de Calcutta ou de Bombay, rappellent les larges rues bordées de vitrines de boutiques modernes ».

Dernière mise à jour : 29 mai 2013