Extraction minière du nitrate, Chili

Description

Cette photographie, extraite de la collection de Frank et Frances Carpenter à la Bibliothèque du Congrès, montre l'extraction minière du nitrate de sodium au Chili pendant la première partie du XXe siècle. Frank G. Carpenter (1855–1924) était un auteur américain de livres de voyage et de géographie mondiale dont les travaux contribuèrent à populariser la géographie et l'anthropologie culturelles aux États-Unis au début du XXe siècle. Composée de photographies prises et rassemblées par Carpenter et sa fille Frances (1890-1972) afin d'illustrer ses écrits, la collection comprend quelque 16 800 clichés et 7 000 négatifs sur verre et sur film. Le nitrate de soude, communément appelé nitrate de sodium (NaNO3), est un sel minéral utilisé comme fertilisant et matière première dans la fabrication de poudre à canon. Le Chili commença à exporter le nitrate de sodium vers l'Europe dans les années 1820. Dans le Recueil de géographie de Carpenter : Amérique du Sud (1899), l'auteur indique que le nitrate de sodium recueilli dans le désert était si précieux que des villes se développèrent « sur cette côte aride, peuplées par les mineurs qui extrayaient le nitrate de soude et le préparait pour la vente ». Carpenter décrit le processus d'extraction comme suit : « Pour obtenir le caliche, on creuse un trou d'une largeur de trente centimètres environ dans le sable, le sel gemme et le nitrate, jusqu'à atteindre la couche de terre meuble. Puis, on fait descendre un petit garçon dans le trou. Celui-ci creuse une poche dans la terre juste sous la strate de nitrate, puis il la remplit de poudre et y insère une mèche qui remonte à la surface. Une fois le garçon hors du trou, la mèche est allumée. Une forte explosion retentit. Un nuage de fumée et de poussière jaunâtre s'élève dans le ciel, et des morceaux de terre gisent désormais sur une grande étendue. Le caliche est maintenant extrait à l'aide de pioches et de barres à mine ».

Dernière mise à jour : 11 mai 2015