Histoire du peuple Basotho, ancien et contemporain

Description

David Frédéric Ellenberger (1835–1919), un missionnaire protestant français de Suisse, se rendit au Batusoland (aujourd'hui Lesotho) en 1860 en qualité de membre de la Société des missions évangéliques de Paris. Ellenberger passa plus de 45 ans à récolter les traditions orales des Basothos (également connus sous le nom de Sothos). Sa méthode consistait à rassembler « toutes les informations qu'il était encore possible d'obtenir auprès des anciens sages concernant les tribus, leurs origines, leurs mœurs, leur forme de gouvernement, leurs croyances, la généalogie de leurs chefs, etc. » Son objectif était de préserver, pour les Basothos, leur mémoire historique, qu'il vit se perdre au contact des occidentaux et d'autres africains. Ellenberger tint ses notes en français, et cette version anglaise de son travail, publiée en 1912, fut écrite par son beau-fils, J.C. MacGregor, un administrateur colonial britannique. L'ouvrage comprend les généalogies remontant à 1450, une histoire du peuple Basotho depuis ses origines jusqu'à 1833 (l'arrivée des missionnaires), et un compte-rendu de l'ascension de Moshoeshoe I (vers 1786–1870), le fondateur et le premier chef suprême du peuple Sotho. L'annexe comprend des chapitres concernant la religion, la chasse, l'artisanat, la loi et l'ordre social, et le caractère et les mœurs du peuple Basotho. Une version de l'histoire d'Ellenberger en sésotho, Histori ea Basotho, fut publiée en 1917.

Date de création

Informations d'édition

Caxton Publishing Company, Limited, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

History of the Basuto, Ancient and Modern

Type d'élément

Description matérielle

xxii, 396 pages : comprend des tableaux généalogiques, un frontispice (portrait), une carte pliée, des tableaux pliés ; 23 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 18 septembre 2015