Manuṣyaloka, Carte du monde humain

Description

Le jaïnisme est une religion indienne, fondée par Vardhamana Mahavira, un chef spirituel appelé le Jina (le conquérant), au sixième siècle av. J.-C. Le jaïnisme prêche la non violence envers tous les êtres vivants. Sa philosophie et sa pratique reposent principalement sur l'effort visant à faire progresser l'âme sur l'échelle spirituelle vers la conscience divine, dans un univers qui ne possède ni fin ni commencement. Le jaïnisme possède sa propre version de la géographie et de la cosmologie, dans laquelle l'univers est divisé en trois royaumes : en haut se trouve le royaume des cieux et du divin, celui du milieu est le domaine des humains, des animaux et des plantes, et celui d'en bas appartient aux damnés et au désordre. Cette représentation cosmologique du manuṣyaloka (le monde humain) du XIXe siècle, provient du Rajasthan occidental, un état indien possédant l'une des populations jaïne les plus importantes. La carte montre le Adhai-dvipa, c'est-à-dire les deux continents et demi habités par les mortels. Les continents sont représentés par des cercles concentriques entourés d'océans en forme d'anneau remplis de nageurs et de poissons, où apparaissent un réseau complexe de rivières et de lacs, ainsi que des chaînes de montagnes. Le continent Jambudvipa (l'île du pommier-rose) figure au milieu de la carte, entouré par un anneau bleu qui représente le Lavana Samudra (Océan salé). L'anneau suivant correspond au continent Dhatakikanda, délimité par le Kalodadhi (Océan aux eaux-noires). La bande la plus à l'extérieur représente la moitié de Pushkaradvipa (l'île du lotus), le troisième continent. Cette bande finale est entourée par les sommets multicolores des chaînes de montagnes délimitant le domaine des mortels, tandis que les pavillons aux coins de la carte représentent les gardiens célestes du monde humain.

Titre dans la langue d'origine

Manusyaloka, Map of the Human World

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

1 carte manuscrite : couleur ; 95 x 91 centimètres. Gouache sur coton

Notes

  • Titre fourni par le catalographe.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 12 février 2016