Tour de fortification en rondins (fin du 17e siècle), Belsk, Russie

Description

Cette photographie de la dernière tour de rondins du fort de Belsk (territoire d'Irkoutsk, Sibérie orientale), a été prise en 2000 par le Dr William Brumfield, photographe américain et historien de l'architecture russe, dans le cadre du projet "Rencontre des frontières" à la Bibliothèque du Congrès. Du milieu du 17e siècle au 19e siècle, les colonies russes dans le vaste territoire d'Irkoutsk étaient presque entièrement construites en rondins. De façon remarquable, certaines de ces constructions en rondins ont subsisté depuis le 17e siècle. Parmi elles, on compte la tour de guet du fort de Belsk, un village fondé peut-être dès 1647 sur les hauteurs de la rive gauche de la rivière Bolshaya Belaïa, un affluent de l'Angara. Afin de protéger cette position stratégique (environ 25 kilomètres au nord-ouest d'Irkoutsk), un fort a été construit dans la dernière partie du 17e siècle. La construction qui nous reste est de taille modeste, mais présente des caractéristiques typiques des fortifications en rondins, en particulier des avancées en rondins constituant des postes de tir sous le toit principal. La tour présentait en outre une plateforme d'observation (en partie reconstruite)au sommet. Ce monument rare présente un grand intérêt historique. Il a été placé sur une base en béton pour faciliter sa conservation.

Dernière mise à jour : 11 janvier 2016