Hymne acathiste pour sainte Barbe

Description

Akafist Sviatieĭ velikomuchenitsie Varvarie (Hymne acathiste pour sainte Barbe) honore sainte Barbe la grande martyre d'Héliopolis (morte en l'an 305), dont les reliques furent transférées au début du XIIe siècle de Constantinople à Kiev, où elles demeurent encore aujourd'hui. La fête de la sainte, qui offrirait protection contre la mort subite et inattendue, est célébrée le 4 décembre. L'hymne fut imprimé pour la première fois à la fin du XVIIe siècle à la presse de la laure de Kievo–Petchersk, également appelée monastère des Grottes de Kiev. Selon l'historien et évêque, Eugène Bolkhovitinov, l'hymne fut écrit par l'évêque métropolite de Kiev Josaphat Krokovski, également connu pour ses travaux sur le Paterikon des grottes de Kiev en 1702. Une autre édition existante de l'hymne fut produite à l'imprimerie de Moguilev (1698). Akafist Sviatieĭ velikomuchenitsie Varvarie, imprimé à 20 reprises environ au XVIIIe siècle à Kiev, devint très populaire auprès des adeptes de l'Église orthodoxe orientale. L'édition de 1788 est une réimpression de celle de Kiev. Elle fut produite à la presse de la laure de la Dormition de la Mère de Dieu de Potchaïv, probablement pour répondre aux besoins des vieux–croyants vivant dans la République des Deux Nations.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Laure de la Dormition de la Mère de Dieu, Ukraine

Titre dans la langue d'origine

Акафистъ Свѧтѣй Великомꙋчениџа Варвара

Type d'élément

Description matérielle

52 feuilles

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 19 août 2015