« Œuvres du philosophe de Sans–Souci » de Frédéric le Grand. Volume I

Description

Cette édition, en trois volumes, d'œuvres choisies de Frédéric II, roi de Prusse, fut imprimée en 1749−1750. Il s'agit du premier ouvrage imprimé sur la presse privée de Frédéric, au palais de Sans–Souci. Le roi intitula l'édition, dont le contenu était entièrement en français, Œuvres du philosophe de Sans–Souci. (Sans–Souci était le nom du palais d'été construit par Frédéric juste en–dehors de Berlin entre 1745 et 1747.) Le premier volume contenait l'épopée burlesque Le Palladion, qui fut écrite comme une arlequinade et qui dut rester un secret absolu en raison de sa dure satire adressée aux contemporains de Frédéric et à la religion chrétienne. Le volume fut imprimé en 24 exemplaires seulement. Après son arrivée à Potsdam en juillet 1750, Voltaire (1694−1778) fut chargé d'éditer les second et troisième volumes des Œuvres de 1750, mais pas le premier volume qui incluait Le Palladion. Par la suite, Frédéric fit imprimer sur la presse de Sans–Souci un nouveau premier volume des Œuvres, comportant les 8 odes et les 16 poèmes appelés épîtres, ou missives, du second volume de 1750, édités et corrigés par Voltaire. Le volume inclut également d'autres odes (dont une est adressée à Voltaire) et épîtres, ainsi que la première impression de L'art de la guerre de Frédéric, poème en six cantos, accompagné de gravures à l'eau–forte de Georg Friedrich Schmidt dessinées selon les esquisses de Blaise Nicolas Le Sueur.

Dernière mise à jour : 19 août 2015